Journée de la femme

  Notre clin d'oeil pour la journée de la femme en mars 2011

Une création Kaléidoscope Théâtre

"Savoir vivre, savoir plaire"

"Savoir-vivre, Savoir plaire" est un monologue de femme se démenant corps et âme afin de correspondre aux standards de la société, véhiculés par les magazines et autres manuels de savoir-vivre. Cependant, bien que convaincue de sa juste place de femme exemplaire, elle explose subitement et, dans un cri de révolte, nous confie ce qu’elle désire et ce qu’elle est au plus profond de son être.
Dans son monologue, cette femme est accompagnée par un musicien, un homme, qui agit à la fois comme reflet des états d’âme du personnage et comme contrepoint { ceux-ci. Ce musicien participe { cette prise de conscience par sa musique, d’abord sirupeuse puis se libérant elle-même au fur et { mesure de la représentation, s’éloignant des carcans mélodiques et rythmiques formatés pour devenir bruitiste, concrète, noisy, free.
Nous tenterons de trouver ce lieu où les apparences se craquèlent, où le corps et la pensée se rencontrent, où les musiques se répondent, afin d’apporter notre réflexion, grâce à cette intimité dévoilée, à une question galvaudée mais non résolue : qu’est-ce que signifie aujourd’hui une libération de la femme ?

Bientôt plus d'infos sur la date qui reste à confirmer !!!

Réservation et informations au :

Tél : 06 03 29 21 73

Mail : lesingeblancetcies@wanadoo.fr

Site : http://singeblancetcies.e-monsite.com

Blog : http://lesingeblancetcies.eklablog.com

Blog photo : http://lesingeblancetciesphotos.eklablog.com

  Vidéo

Extrait texte
« Où je suis?
qui je suis?
un bout de viande que l'on mange?
comme donné en pâture
un sacrifice
j'ai lu les livres, les recettes
savoir se sacrifier
où je suis ? Je reste assisse là ? Je pars ?
et là
je ressens comme une douleur dans mon corps
dans mon coeur
comme si mon corps essayait de me parler
il étouffe, enfermé
qui je suis ?
mon corps est comme enfermé dans mon corps
mon corps mange mon corps de l'intérieur
et que voit-on ? Que reste-t-il ?
Quelle est l'image de mon corps ?
mon corps, mon corps
il me regarde (pause)
tu me regardes, je sens ton regard
je sens comme des idées sur mon corps
tu me trouves belle
j'entends des pensées sur mon corps
une femme a-t-elle le droit de dire qu'elle trouve beau un homme ?
je te trouve beau
je te trouve beau, reste dormir avec moi
reste après le dîner
ne reste pas que pour manger
reste dormir avec moi
reste pour boire un café
pour fumer une clope
pour boire un verre
reste pour moi
reste encore cinq minutes
ne rentre pas chez toi
ne me laisse pas
je n'ai jamais aimé les gens qui partent si vite après avoir mangé
ou après
juste après
quand il se rhabille / quand tu te rhabilles
quand tu fumes une clope et que tu te rhabilles
quand tu pars
je me sens seule quand tu pars
un jour, un matin, je me réveille et j'aime te voir dans mon lit
alors sans bruit, je vais à la cuisine
fais un café
sors acheter des croissants
m'arrête te regarde dans mon lit
et hop, le sourire au lèvres je sors acheter des croissants, je prends des clopes
je prends des oranges
je me sens sautiller
je me sens légère
j'aime savoir que tu es chez moi
j'aime me sentir légère, presque heureuse
un jour, un matin, je me lève seule
j'aime aussi être seule
me faire un café
prendre mon temps
un jour, un matin, je me lève
j'aimerais que tu sois là (pause)
alors je te téléphone
tu ne réponds pas
je me demande, si les femmes peuvent dire aux hommes : j'ai envie de toi
je me demande si les femmes peuvent dire aux hommes : veux tu m'épouser?
je me demande si les femmes sont différentes des hommes
je cherche la langue pour parler de moi
je cherche la langue pour parler
(elle crie doucement) »

Réservation et informations au : 06 03 29 21 73, http://singeblancetcies.e-monsite.com

Théâtre du Gymnase Culturel Faulquemont

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site