Cie de l'atelier en résidence de création

Cie de l'atelier en résidence de création au Singe Blanc et Cies

Michèle Meftah Chorégraphe

30 années de passion
Un amour incoercible pour la danse anime la fondatrice et chorégraphe de la Compagnie de l’Atelier. Avec près de trente années de passion pour son art, Michèle Meftah porte en elle une expérience et une pratique enrichies par de
nombreuses collaborations auprès de grands noms de la scène contemporaine tels que Françoise et Dominique Dupuis, Isabelle Duboulos et Pierre Doussaint, Christine Bastin, Rafaël Djaïm, Ehladi Sheriffa, Josef Nadj ou encore Fattoumi-Lamoureux sans oublier la première rencontre avec Denise Coutier Fondatrice de l’Association DMJ.
DMJ 57 une association vouée à la danse contemporaine
Michèle préside l’association DMJ 57 depuis 1975, une durée qui illustre également la dimension de son investissement consacré à la danse contemporaine. Auteure de plusieurs créations portées par des interprètes
amateurs, c’est vers la scène que converge l’ensemble de ses travaux, une volonté de conjuguer, dans une intelligence claire de la pratique chorégraphique, la création à la représentation scénique.
La danse un engagement
Ce qui marque sa pratique c’est le souci pédagogique, cette volonté de transmettre le goût de la danse, en même temps que la découverte de sa technique. En témoigne son activité dans le cadre des ateliers amateurs, ses
interventions en milieu scolaire, son travail en collaboration avec la PJJ ainsi que les nombreux stages qu’elle anime tout au long de l’année. La finalité d’un tel investissement auprès d’un public non-initié est de produire un décloisonnement et de rendre accessible la danse.
La danse l’expression d’un enracinement
Dans un même mouvement, Michèle Meftah a mis un point d’honneur à promouvoir la création chorégraphique au sein de sa région tant par les thèmes qu’elle aborde dans ses réalisations que par le travail qu’elle réalise sur la scène locale. De nombreux échos à cet enracinement se retrouvent dans ses dernières créations comme “Usines” (2000) où le corps travaille, “Fouille n°…” (2006), qui traite du site archéologique de Bliesbruck, ou encore “Les Gens du Fil” (2007) qui raconte le corps à corps de l’ouvrière avec la matière à propos de la filature de Chaligny. En collaborant depuis 2006 à la mise en scène ainsi qu’aux parties chorégraphiques du spectacle “Les Enfants du Charbon”, elle démontre son attachement à la culture et à l’histoire de la Moselle, à ses traditions, son identité, ses drames.

Tic tac tic tac… ZZzzz… Nous sommes dans les dernières minutes d’une belle nuit d’été rougissante.
Driiing !!! Le réveil matin balaye les doux ronflements de Poukoi, Pakeu et de leur chien, couché sur le tapis au pied du lit. Un matin bruyant et turbulent, comme à l’accoutumée, s’installe.
Les deux amis parfaitement joyeux et complètement originaux mélangent leurs vêtements, leurs bâillements, leurs tartines lors d’un petit déjeuner drôlement chaotique.
Poukoi et Pakeu pensent débuter une journée des plus ordinaires mais le ton est donné, elle sera extraordinaire…
Spectacle pour petits et grands à partir de 4 ans,


La Compagnie de l'Atelier - 45 rue de la vallée - 57690 BASSE-VIGNEULLES 

http://www.compagniedelatelier.com/presentation.html

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site